Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit blog découvertes: voyages, culinaires, culturelles, bien-être ...Oui rien que ça!

07 Sep

Kawah Ijen - Jour 6

Publié par Sue  - Catégories :  #Voyages, #Indonésie

BIP BIP BIP BIP BIP BIP BIIIIIIIIIIIIIIIIIP!!!
 
3h30 - DEBOUT (-___-) Nettoyage, habillage, brossage de dent, petit déj et c'est parti pour l'ascension du Kawah Ijen!!!!
YOUHOUUUUU ou plutôt youhou!(en mode petite forme quand même).

Pour la petite histoire, ce volcan est différent de tous les volcans que j'ai pu voir auparavant, car il s'y trouve un lac acide, tellement acide, que l'eau en est turquoise (moi et le turquoise, c'est une réelle histoire d'amour).
Pour ajouter un côté mystique au volcan, des vapeurs s'émanent du lac ce qui, par un effet chimique, produit du soufre.
Une fois cristallisé, ce dernier est ramassé par les fameux porteurs de soufre, pour en permettre la vente/l'exploitation.
Pour plus de détails, je vous renvoie chez Google, mais pour ma part les images que j'en ai vues sont tout simplement époustouflantes (du genre ici, d'où mon impatience !
 
Allez, c'est parti!!! Le bemo nous dépose au point de départ, nous avons à peu près 4h devant nous.
Nous débutons alors l'ascension, il fait encore nuit, on ne peut distinguer clairement ce qui nous entoure. La tension est à son comble. Nous entendons de petits bruits de fond "Ouuuuuuh Ouhhhh"
- "Sue, des louuuups!!"
- "où ça ?"
- "LAAAAAAA!!!!!!!
 
Et voilà Brice qui me saute dessus, imitant des dents bien pointues.
Oui c'est triste à dire mais son hobby dans la vie, c'est de me faire peur ;)
Kawah Ijen - Jour 6
Kawah Ijen - Jour 6
Kawah Ijen - Jour 6

Blague à part, on se rend compte que l'ascension vers le volcan est en fait assez rude, courte par la durée (prévoir 45 min.) mais intense dans la montée !
On relativise toutefois, lorsque l'on croise les porteurs de soufre, transportant près de 80 kg de soufre sur les épaules et faisant l'AR au moins 2 fois par jour. C'est sur-humain.
Je me suis demandée comment, après tant d'années de labeur et aujourd'hui en 2013, on pouvait encore les laisser travailler dans de telles conditions...mais peut-être est-ce leur choix de conserver la méthode traditionnelle. Enfin, je ne sais pas... En tout cas, ça crève le cœur de prendre cette réalité en pleine face.

Kawah Ijen - Jour 6
Kawah Ijen - Jour 6
Kawah Ijen - Jour 6

Kawah Ijen à en couper le soufre (ou le souffle)

On y est...Presque! Plus que quelques mètres. Je suis tellement impatiente que, bien qu'essoufflée telle une cocotte-minute, j'accélère le pas : il est là mon trésor des vacances, derrière ce flanc de montagne, ce lac bleu turquoise, la fumée mystique qui en dégage, cette odeur de soufre dépaysante (pour ne pas dire dégoûtante)...Je veux!!!!!!

Je suis au sommet et la vue est de taille ! Je suis trop heureuse, mais lorsque je tourne mon regard vers le lac, plus bas, 
il y a comme un hic... Comme un brouillard omis dans mes rêves. Une épaisse couche de fumée qui empêche de voir plus loin que le volcan et qui surtout occulte le bleu turquoise du lac (o_O).


Je suis tristesse, désespoir, chagrin, mais ne me laisse pas abattre !
Avec mon Bricou, nous tentons de descendre le cratère pour nous rapprocher du lac, si ça se trouve ce sera plus dégagé.
Mais à mi-chemin, c'est à peine si on arrive à se voir... Le soufre attaque notre respiration, on commence à tousser, nos yeux piquent, le brouillard se répand de plus belle, bref, c'est peine perdue. Nous décidons alors de rebrousser chemin.

Du haut du cratère, nous profitons de rapides éclaircies pour prendre quelques photos. Décidément, ce n'était pas le bon jour...
Nous avons tout de même pris plusieurs clichés, mais l'effet est moindre comparé aux images vues sur le net.
Il est l'heure, nous retournons au bemo, le coeur un peu lourd.

Kawah Ijen, je reviendrai !
 

On the Road to Baliiiiiiii now!!!!!

Kawah Ijen - Jour 6
Kawah Ijen - Jour 6
Kawah Ijen - Jour 6
Kawah Ijen - Jour 6
Kawah Ijen - Jour 6
Kawah Ijen - Jour 6

TIPS

Le (+): au delà du paysage surréaliste, c'est une belle leçon de vie que l'on retient de cette excursion. Ces hommes travaillant dans de telles conditions et qui ne s'en plaignent pas, vous feront relativiser vos petits tracas du quotidien.
L'ascension est assez physique, mais en vaut la chandelle. Ce qui est appréciable est qu'il y a nettement moins de monde qu'au Bromo, et pourtant, le site est tout aussi magnifique, alors profitez-en avant qu'il ne soit envahi de touristes dans quelques années.

Le (-): pas de point négatif, juste quelques conseils.
L'ascension peut en décourager certains, prévoyez de bonnes chaussures.
Attention l'odeur du soufre attaque durement, prévoyez des masques ainsi qu'une petite laine pour les fraicheurs matinales (et quelques roupies pour les porteurs de soufre (^_^).

Enfin, préférez l'excursion de nuit (vers 2h du matin), il est vrai que cela peut-être rude surtout si les jours précédents, vous avez fait le Bromo (et la route), mais cela vaut vraiment le coup: au petit matin, non seulement, vous assisterez au lever du soleil, mais la brume dans la majorité des cas, n'envahit pas encore le lac. De plus, il y a les fameuses flammes bleues visibles dans le lac acide, seulement la nuit.

Alors ne faites pas comme nous, vous finirez votre nuit dans le trajet retour ou à Bali selon votre itinéraire.

 

Commenter cet article

Annie 16/12/2014 02:27

Merci Sue de ton récit de voyage sur Bromo et Java. Tu racontes bien, tu m'a transmis le goût d'y faire un tour lors de mon voyage en mai. Merci. beaucoup. En passant, à quel hotel avez-vous héberger sur ijen ?

Sue 17/12/2014 10:49

http://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g3200172-d1083140-Reviews-Catimore_Homestay-Bondowoso_East_Java_Java.html

Sue 17/12/2014 10:47

Bonjour Annie,
je te remercie de ton commentaire. Quelle chance tu as d'aller en Indonésie en mai ! Nous concernant, nous avons hébergé dans l'hôtel Kartimore, près de Sempol. Nous avions choisi une formule proposée par l'office du tourisme de Yogyakarta comprenant Trajet/logement Bromo => Kawah Ijen => Bali (dernier trajet en supplément). La formule étant plutôt bon marché, il ne faut pas à s'attendre à du grand luxe: dans l'hôtel Kartimore bien qu'il y ait piscine + Sauna, l'état des chambres demeure sommaire (En fait, je crois que c'est la pire qu'on ait eue durant notre voyage : chambre pas très propre, mal isolée et insonorisée, lits peu conforts) mais pour une nuit et le peu d'heures de sommeil, ça n'a en rien gâché nos vacances (du tout du tout...!). Je te conseille vivement de faire un tour au Kawah Ijen en tout cas ! Bonne journée à toi :)

À propos

Petit blog découvertes: voyages, culinaires, culturelles, bien-être ...Oui rien que ça!