Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit blog découvertes: voyages, culinaires, culturelles, bien-être ...Oui rien que ça!

20 Sep

Home sweet home - Jour 20

Publié par Sue Truong  - Catégories :  #Voyages, #Indonésie

Nous nous levons tranquillement ce matin, quelle surprise lorsque nous découvrons le petit-déjeuner du Aston: intercontinental, le choix est très vaste et les produits de qualité. Nous avons même la possibilité de déjeuner en terrasse.

En profiter jusqu'au bout

Après un petit-déjeuner de champion, nous profitons de nos dernières heures indonésiennes pour faire un petit tour à Malioboro Street, en becak (et oui, on ne change pas les bonnes habitudes). J'ai en tête de ramener quelques souvenirs pour lesquels je ne m'étais pas laissée tenter à l'aller: quelques sacs et pochettes faits de tissus made in Java et quelques batiks.
Hop, un petit jus de fruit au passage, et on rentre à l'hôtel récupérer nos bagages.

Les choses sérieuses reprennent.
Au programme: Yogyakarta => Colombo, 8h d'escale (Film, lecture, dodo, impatience, film, lecture, dodo, crise d'impatience, lecture, impatience, impatience, pétage de câble, Mr le Temps, tu veux bien avancer? STP STP STP) puis Colombo => Paris.

Bref, après un vol final assez agité, nous atterrissons sains et saufs \O/ 
\O/ \O/

(Oui il faudrait que je trouve un logiciel pour tracer mes itinéraires en avion)(je sais)

(Oui il faudrait que je trouve un logiciel pour tracer mes itinéraires en avion)(je sais)

Mêmes les meilleures choses ont une fin

Et oui, nous posons le pied en terre parisienne et c'est quelque peu triste que nous réalisons que les vacances sont bel et bien terminées: fini les grands hôtels à prix bradés, la mer, le soleil, les rizières ; bonjour Paris, le gris, les regards vides dans le métro, les gens qui te bousculent et qui ne te disent pas pardon (qui te tirent les cheveux en plus, puis qui te font des croches pattes, PAAAA-RIIIIS, ton univers impitoyaaaableeee).

Donnez-moi une corde siouplait.

En réalité, je caricature un peu (quoi que), nous sommes plutôt contents de rentrer après 3 semaines en terre indonésienne. Non pas que ces vacances n'étaient pas agréables, mais savoir qu'il y a quelque part sur cette terre, un endroit où l'on soit vraiment chez soi, fait chaud au cœur.

Bon allez, si l'Indonésie intéresse certains, voici un petit topo :)

L'Indonésie, une destination très diversifiée

Tu aimes la nature? Les ascensions volcaniques ne te font pas peur ? Tu ne crains pas le soleil? Les eaux turquoise, c'est ton dada? Tu veux te sentir millionnaire? Alors va chercher bonheur en Indonésie mon ami.

This is the end...

This is the end...

Plus sérieusement, on allie très bien le côté farniente avec les plages (++ pour Lombok/iles Gili) au sport, des plus extrêmes (surf, ascensions des différents volcans: le mont Rinjani, dont on se souvient encore... Comment ça vous n'avez pas vu les photos ? Oui, nous non plus, à faire un jour peut-être hihihi) aux plus accessibles (différentes promenades à faire dans les terres).
Chacune des îles déborde de verdure : la végétation tropicale y est dense, les rizières, il y en a à foison.
Pour les personnes aimant la plongée, avec un simple masque et tuba, vous pouvez découvrir un tas de merveilles alors je vous laisse imaginer le reste (on s'est contenté de ça avec la Brique).
De plus, le pays est très riche 
culturellement, notamment par le mélange des religions (tu passes de la communauté musulmane de Java aux bijoux de famille de Shiva à Ubud, bref) et des sites archéologiques, comme en témoignent les temples de Java.
Enfin, les Indonésiens sont gentils, accueillants et l'ambiance plutôt "safe", aucune mauvaise expérience.

En bonus, la vie n'y est "pas du tout, chère du tout!". Tous les services sont très abordables (à noter tout de même une fois sur place, des différences notables avec les prix indiqués sur le routard/lonely).

En faisant les conversions, je me suis rendue compte que nous étions là parfois à négocier pour des broutilles. 
Si nous avons presque toujours jouer le jeu de la négo., il nous est arrivé de donner au final le "tarif touriste". A voir la réaction des gens, comme ils étaient heureux, ça n'avait pas de prix (pour le reste il y a Mister B.)

 

Restons prudents tout de même, la corruption est assez répandue, si vous roulez en scooter mieux vaut prévoir quelques billets au cas où on vous arrête (il y a toujours une excuse pour vous verbaliser mais toujours un moyen pour en échapper, et oui par ici la monnaie).

L'organisation des moyens de transport est assez sommaire (pour ne pas vous prendre la tête, préférer le chauffeur, nous, nous avons alterné et c'était très bien aussi), la conduite très free-style et la nourriture pas la meilleure qui soit sur cette terre. Au départ, ça y va les nasi goreng et les mie-goreng midi et soir, au bout d'une semaine tu en as tout simplement marre et tu rêves d'un putain de Burger!
La pauvreté se sent beaucoup par endroit... Ça crève le cœur de prendre cette réalité en pleine face... 
Pour finir, je n'ai pas vraiment ressenti 
le côté "Zen" de Bali (hormis les jardins)J'avais envie de jouer le remake de "mange-prie-aime" mais je n'ai pas croisé de vieux sage aux précieux conseils (j'ai lu le roman de Laurent Gounelle, ça compte? hihihi).

En dépit de cela, la beauté naturelle des 3 îles, le charme des paysages, les ambiances sont incroyables et j
e dois avouer qu'à peine rentrée, je pense déjà à y retourner. Il y a tellement de choses qui restent à faire : les iles Florès, Sulawesi, le mont Rinjani (ça on verra en fait) ...


Sur ce, je m'en vais lutter contre Mr Jet Lag car il suffit qu'on avance ou qu'on recule d'une heure, pour que je ne sache déjà plus où j'habite, alors 6h dans la face, je ne vous raconte même pas....

Je vous embrasse fort.

Notre itinéraire complet (en pointillés le retour)

Notre itinéraire complet (en pointillés le retour)

Commenter cet article

À propos

Petit blog découvertes: voyages, culinaires, culturelles, bien-être ...Oui rien que ça!